Dissimuler ou disséminer ? Une étude sur le sort réservé aux résultats négatifs

Une enquête a été adressée à des chercheurs en chimie, physique, sciences de l’ingénieur et de l’environnement. L’objectif était « d’identifier leur rapport aux résultats de recherche infructueux ainsi que les freins et les leviers de leur diffusion ».

Menée dans le cadre du projet Datacc, porté par les bibliothèques universitaires de Lyon et Grenoble Alpes, engagées dans l’accompagnement des chercheurs à l’ouverture des données de recherche, cette étude permet de combler le déficit de données sur le sujet au regard des disciplines concernées.

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur linkedin